Bilan 2013

L’entrée de Chanet dans cette Netcoupe, le place 60ème sur 94 dans la cotation « à l’indice » qui tient compte du nombre d’adhérents et 67ième dans le classement absolu. S’agissant d’un première année, ce n’est pas si mal.

Les circuits :

L’axe nord sud reste le plus porteur. Par situation de confluence, il est possible d’effecteur une branche aller retour vers Ambert/Issoire ou St Flour dépassant 100 voire 150 km, plus avec un transpondeur, ce qui permet, une fois revenu au sud de Chanet par exemple sur le causse noir ou sur Millau, de repartir au nord pour cinquante km et de faire au moins un 300, voire un 500 et sans doute plus un jour.

L’analyse des vols de cette année comparée à quelques vols enregistrés l’année précédente, fait ressortir un plafond moyen inférieur de 500m, ce qui n’est pas négligeable, car cela impose des reprises d’altitudes beaucoup plus fréquentes, une gestion du local beaucoup plus contrainte et au final, un moyenne plus faible d’au moins 20 km/h. Qui dit moyenne plus faible, dit distance franchie plus faible.

Quelques chiffres 2013

14000 km déclarés parcourus par les seuls membres basés au club.

Comme déjà évoqué, une des particularités de la Netcoupe, est que des vols effectués sur un autre terrain est crédité au titre du club où est inscrit le pilote. Le classement reflète donc le potentiel des pilotes et non du club en tant que plate-forme (aérologie…).

60 circuits (4 branches max) réalisés depuis Chanet, y compris par des pilotes basés ailleurs (en bleu).

Ici les distances de plus de 300 km effectuées en 2013 – en bleu les « extérieurs » :

495 450 425 400 395 380 375 362 352 346 335 330 326 302 301

Point le plus éloigné du terrain atteint en circuit: 180 km

Les points les plus éloignés couverts par les circuits enregistrés en 2013 depuis Chanet sont distants de 125 km d’est en ouest et de 240 km du nord au sud.

tableau statistique du club.

Quelques constats, en forme de conseils

Pour faire un circuit long, il faut partir tôt : de 11h00 à13h30 au plus tard.Pour autant, partir tôt dans du très petit temps, peut amener à choisir des options douteuses parce qu’on a pas de lecture claire de l’évolution des conditions. Partir parfois plus tard, quand ces mêmes conditions sont meilleures car plus homogènes, peut faire prendre des options plus nettes et plus efficaces. De ce point de vue cependant, la Netcoupe sanctionne la distance, pas la moyenne, même si les deux sont évidemment liés.

Avoir fait un point météo est également important. Le matin, lors du briefing même si sa vocation est plus large : organisation de la journée, gestion de la piste et du décollage, répartition des machines, consignes de sécurité etc., un briefing circuit a généralement lieu. Il existe deux ou trois sites internet intéressants qui donnent une vision exploitable des potentiels du jour, notamment des plafonds, le vent et la localisation grossière des ascendances et qui sont affichés en salle de briefing sur grand écran. Cela permet au moins de savoir si un circuit est envisageable et de se préparer en conséquence.

Circuits 2013 Chanet – Altitudes
Circuits 2013 Chanet – Couche vectorielle
Circuits 2013 Chanet – Couche raster

Publicités